«

»

sept
24

NOUVELLES TECHNOLOGIES POUR LE COLOR GRADING :
LES NEXYAD SKINS

NOUVELLES TECHNOLOGIES POUR LE COLOR GRADING : LES NEXYAD SKINS

par NEXYAD



INTRODUCTION
La post production numérique s’est jusqu’alors contentée de reproduire les phases de la post production
classique, à l’aide de logiciels dont les interfaces étaient comparables à celles des machines physiques
utilisées auparavant.
On retrouve par exemple dans les interfaces le « curseur », le « bouton », etc … autant d’éléments qui
étaient indispensables pour régler une machine électronique analogique, voire une machine mécanique
ou mécatronique.
Mais le numérique permet aussi de changer complètement la manière de penser et va bientôt révolutionner
les workflows de la post-production de cinéma et de télévision.
En effet, supposons que l’on dispose de deux boutons de réglage sur une machine (ex : luminance globale
et contraste global), on peut dessiner cela :
Luminance & Contrast
Le rectangle matérialise l’ensemble des réglages possibles de l’image à l’aide de ces deux boutons que l’on
peut tourner indépendamment l’un de l’autre.

« Tourner les boutons » pour aller d’un réglage n°1 à un réglage n°2 signifie « se déplacer » dans le diagramme :
Contrast Button

Avec la technologie numérique, on peut très bien reproduire ce mode de fonctionnement, mais on peut
aussi « paver » le rectangle avec des positions prédéfinies qui auront été jugées comme « esthétiques » par
des experts, puis « sauter » d’une position à l’autre :
Contrast settings

On peut imaginer laisser l’utilisateur se déplacer en mode « bouton » autour des positions prédéfinies si
bien que finalement toutes les zones du rectangle peuvent être atteintes, mais on donne une préférence à
des réglages prédéfinis dont on a déjà validé l’intérêt esthétique.

Cela signifie qu’au lieu de se « déplacer » continument d’un réglage à l’autre, on peut « sauter » d’un réglage
déjà validé à un autre.
Avantage : en sautant, on ne passe pas par les réglages qui conduisent à des images désagréables, on va directement sur des réglages déjà validés.

CRITIQUE DE LA METHODE
On peut argumenter que cette approche consiste à passer du « sur mesure » au « prêt à porter ».

Oui, mais pour tous ceux qui ont un budget réduit, voici ce qui se passe: ils vont voir un tailleur qui prend certes les mesures, mais qui ensuite doit travailler très rapidement pour être rentable, n’a pas le talent pour faire une belle coupe et n’a en stock que des tissus médiocres. A la fin, votre costume n’est pas beau, mais c’est, dit-il, le mieux qu’il puisse faire dans le budget.
Vous avez l’illusion du sur-mesure, mais vous n’avez pas le budget pour explorer toutes les possibilités qu’offrent les machines modernes avec du personnel non-impliqué et souvent peu talentueux.

Dans une solution « prêt à porter », si le nombre de costumes différents en vente est très grand, en une heure vous pouvez essayez des dizaines de styles. C’est bien plus efficace, et les coupes peuvent être très sophistiquées car le travail de styliste a été mutualisé sur des dizaines de milliers de clients. On vous propose même « à la manière » des grands couturiers que vous admirez.

Notre réponse est donc de bien savoir où vous êtes dans la chaîne des budgets.
Par ailleurs, rien de vous empêche de prendre du prêt à porter et de faire quelques retouches sur mesure
ensuite. Notre solution est optimale en termes de rapport qualité/prix.
Par ailleurs, l’argument de la « créativité » bridée est lui aussi très discutable : quand on n’a pas le budget pour faire travailler pendant longtemps les experts mondiaux du domaine, alors en général, en tournant des boutons, même si le résultat est esthétiquement acceptable, on a de fortes chances d’être retombé, et sans le savoir, sur des cas déjà connus et utilisés maintes fois par d’autres cinéastes.
Ce n’est pas parce qu’on ne connaît rien qu’on est original. L’application de N color grading (exemple : une
vingtaine) sur son film, ne serait-ce que pour « voir », et décider ensuite de faire autrement, est à notre
avis indispensable pour s’assurer de sa propre originalité.

EXEMPLES DE NEXYAD SKINS
Les images ci-dessous sont présentées à titre d’illustration. Avec les NEXYAD SKINS, plus besoin de vous
demander comment étaient les images au départ, vous n’avez qu’à regarder le résultat final, choisir celui
qui vous plaît, et vous pouvez l’obtenir sur vos propres images.
C’est une véritable révolution dans la post-production. Voici les premier skins que NEXYAD a développés :
Si vous souhaitez que vos films soient de cette qualité visuelle, contactez NEXYAD.


Technology Demo Nexyad Skin "3-Strip" a la Technicolor 30's to 60's (film #2) from NEXYAD on Vimeo.



Technology Demo Nexyad Skin "Golden" (film #1) from NEXYAD on Vimeo.



NEXYAD Skin "Green & Orange" 02 – An Automatic Calibration & Color Grading Technology Demo from NEXYAD on Vimeo.



NEXYAD Skin "Green & Pink" 01 – An Automatic Calibration & Color Grading Technology Demo from NEXYAD on Vimeo.



Demo Technology Nexyad Skin "Sovcolor" 01 – Automatic Calibration & Color Grading from NEXYAD on Vimeo.



Technology Demo NEXYAD Skin "Teal & Orange" 01 – Automatic Calibration & Color Grading from NEXYAD on Vimeo.

sales@nexyad.net